5 ans d’explorations, d’aventures, d’expérimentations, d’évolution…
…tu sais quoi… ?
Aujourd’hui, je fête mes 5 ans d’entrepreneuriat !

Je me rappelle encore ce qui m’a donné envie de me lancer.

2 choses, principalement.
2 besoins qui n’étaient, clairement, pas assez nourris dans ma vie.

1/ Mon besoin de contribuer VRAIMENT à un monde qui a du sens.

Déjà. Clairement.

A cette époque, je bossais dans une collectivité, que j’avais rejointe par conviction. Ce poste, je le voulais vraiment, j’ai tout donné pour l’avoir, parce que je voulais me mettre au service de « l’intérêt général » et qu’il avait l’air hyper intéressant (= polyvalent et avec des responsabilités ^^)…

…avant de me rendre compte que j’étais en fait au service… des élus avec lesquels je travaillais et de LEUR vision de l’intérêt général. Rien de grave. Je ne travaillais pas avec de gros méchants, hein. La plupart était même sympa…

Mais moi, je me sentais en décalage.

En décalage entre ce que je SENTAIS important, prioritaire, et finalement, ce que je FAISAIS concrètement, au quotidien.

Je voyais bien que je gaspillais mon temps (mon temps de vie !) à faire quelque chose qui, oui… me permettait de payer mon loyer et mes vacances, et qui sonnait bien sur le papier… mais je savais que je n’étais pas à ma place. (d’ailleurs, à force de nier mes émotions à cette époque, mon dos et mes mâchoires m’en faisaient bien baver. Sans parler de mon niveau d’énergie, qui diminuait à la même vitesse que mon désintérêt grandissait.)

2/ Et ensuite… j’avais terriblement besoin de me sentir LIBRE.

Libre de m’organiser comme je le voulais, déjà.

Je me rappelle encore de ces matins où je déposais ma fille en vitesse, le cœur serré et les yeux sur la montre pour réussir le grand écart entre prendre le temps du câlin, et arriver « à l’heure » (une heure que je n’avais pas choisie et qui me semblait juste… débile). Écartelée entre ma casquette de maman et celle de la « bonne professionnelle »… en suractivité permanente.

Libre de me former à tout ce qui m’intéresse, sans devoir expliquer pourquoi, ni négocier avec qui que ce soit… sinon moi et MES comptes. 😉

Libre de consacrer du temps, mon temps, aux projets qui ont du sens pour moi, et à ma manière. Et plus comme un robot qui exécute sans (trop) poser de questions.

5 ans plus tard, je regarde en arrière…

… et je vois tout le chemin parcouru et toutes les évolutions que, vraiment, JA-MAIS je n’aurais pu prédire.

Je vois la toute petite petite « petite fourmilière » (le nom de mon activité, les trois 1eres années) qui voulait rester bien petite, cachée, sans faire de bruit qui s’est transformée en rayonnante « forêt qui pousse » qui continue à apprendre, pas à pas, à prendre sa place.

Je vois ces premiers clients qui ont cru en moi, qui m’ont fait confiance, qui m’ont donné l’espoir d’y croire. Et qui m’ont tellement appris.

Je vois ces accompagnements et formations pour les projets coopératifs écolos qui se sont étoffés pour accompagner aussi de nombreuses entrepreneures qui veulent développer leur activité sur-mesure en respectant leur éthique ET leurs besoins (il y a 5 ans je n’y pensais même pas 1 seconde !) puis pour, plus largement, aider toutes les personnes engagées et (multi)passionnées à trouver leur voie, et faire des choix justes pour elles.

A développer les projets qui ont du sens, en respectant leurs valeurs, leurs nombreux centres d’intérêts sans s’oublier en chemin.

Je vois toutes les périodes de doute…

Toned Photo

de flippe à me demander comment j’allais passer le cap de la fin du chômage, comment arrêter de courir partout, en permanence.

Toutes ces périodes à me demander comment évoluer, ajouter des cordes à mon arc, sans perdre en cohérence.

Toutes ces périodes à me sentir « pas assez ». Pas assez spécialisée, pas assez experte.

Et puis je vois où j’en suis aujourd’hui.

5 ans plus tard, je ne vais pas dire que mon quotidien est toujours tout rose. Mais je vis une vie qui me fait littéralement kiffer.
Et pour rien au monde je ne reviendrai en arrière.

Chaque jour, je consacre mon temps à aider des personnes incroyables à développer leurs projets qui ont tellement de sens. Qui font bouger les lignes, en même temps et de manière complémentaire.

Mon organisation me permet d’avoir beaucoup de temps pour mes enfants, ma famille, mais aussi tous mes autres projets… et pour moi ! Bien plus que quand j’étais dans la fonction publique !

Et surtout, je continue à apprendre à ne plus me raconter d’histoires. Et, quand quelque chose ne me convient pas, à m’autoriser à bouger.
Ce n’est pas toujours facile ni confortable, je ne vais pas te mentir.
Mais c’est ce qui fait que je me sens bien dans ma vie aujourd’hui, alignée, et je ne saurais plus faire autrement.

Si je te raconte ça, c’est parce que je trouve qu’on a besoin d’apprendre à s’écouter pour développer des projets engagés dans la durée.

Et il est là, le message que je porte, avec La forêt qui pousse !

Et toi, c’est quoi le message qui te tient à cœur ? Celui qui te fait bondir ? 😉
Dis-le moi en commentaires !

Hello, je suis Lidy !
Je t'accompagne pour te reconnecter à ta boussole intérieure, faire les choix qui sont justes pour toi, et structurer tes projets (solo ou coopératifs) pour envoyer du bois... sans te cramer !
J'ai choisi de n'accompagner QUE les personnes passionnées, engagées et curieuses qui font pousser des projets ETHIQUES.

Si tu te reconnais, bonne nouvelle ! : j'ouvre chaque mois quelques places de séance découverte gratuite. Demande la tienne ici.

Laissez un commentaire





Avertis-moi par mail si quelqu'un répond à mon commentaire. Tu peux également t'inscrire sans commenter.

libero diam et, nunc ipsum quis felis Praesent ipsum adipiscing
0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez
Partagez